UN MILLION D'ÉLÉPHANTS

Dans cette section, vous pouvez décrire les ouvrages contemporains que vous possédez qui traitent du Laos.
Avatar de l’utilisateur
Site Admin
Messages: 368
Photos: 3024
Inscription: Lun 17 Avril 2006, 18:19:01
Localisation: Argenteuil (95100) - France
Nouveau messagePosté: Mar 31 Janvier 2017, 12:56:42




UN MILLION D'ÉLÉPHANTS
Auteur : Jean-Luc Cornette
Dessin et couleur : Vanyda
Éditeur : FUTUROPOLIS
Format : 275 x 205 - 160 pages
Prix : 23 €
ISBN: 978-2-7548-1077-7
Dépôt légal : 2017
Imprimé et relié par LEGO (Italie)
Quatrième de couverture :

En se basant sur la vie de sa famille, Vanyda, avec la complicité de Jean-Luc Cornette au scénario, raconte l'histoire du Laos, des années 30 à aujourd'hui.
Quatre-vingt années durant lesquelles ce pays d'Asie de Sud-Est connut les guerres d'Indochine et du Vietnam, et devint, dans la douleur, une dictature communiste.
Un récit choral, qui parle des bouleversements d'un pays à travers les blessures et les espoirs de ses habitants.
Remarque :

Page 153 nous lisons un texte de Thong Lith Phongsavath / François Savatier dont sa vie a inspiré cet album.

L'histoire la plus ancienne que je connaisse, c'est celle de mon grand-père que racontait mon père.

Il était cultivateur et chasseur. Il posait des pièges à tigre dans la forêt. Un piège qui, lorsqu' il se déclenche, enfonce une pointe en bambou dans sa victime. Il récitait des formules magiques qui lui donnaient le pouvoir de rendre sa peau résistante aux couteaux et aux lames de toutes sortes. Mais voilà, il est tombé dans son propre piège. Grâce à la formule magique, la pointe de bambou ne l'a pas transpercé mais la violence du coup a frappé. Il n'avait pas pensé à tout, car il est mort peu de temps après, d'une hémorragie interne.

Xien Oun, mon père, est né en 1925.

On l'appelait Papy Oun. Il habitait dans le village de Ban Na à soixante kilomètres de Luang Prabang. Il était militaire dans le bataillon des Chasseurs Laotiens et peut-être a-t-il fait Diên Biên Phu avec les Français.

Musicien par vocation, il s'est engagé dans la Garde Royale à Luang Prabang.
Il fabriqua lui-même son violon traditionnel à deux cordes, un so i.

Ma mère, Souphanh, était cuisinière de plats préparés qu'elle vendait au marché. Elle cuisinait aussi pour des fêtes au palais. Le roi, à l'époque, était Sisavang Vong.
Ensuite, lui succéda le dernier roi Savang Vatthana, qui fut destitué du temps du communisme, et « disparut » avec toute sa famille.

Je suis né le 10 avril 1950 à Luang Prabang.

Retourner vers Ouvrages Contemporains

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron